domgraphcom_conseils_d_amidomgraphcom_graphisme_illustration

Quelle est la différence entre une image bitmap et vectorielle ?

Q?   -  Mon graphiste m'a demandé de lui faire parvenir mon logo en mode vectoriel, qu'est ce que ça veut dire?

R    -  Quand on parle de fichiers graphiques, il y a deux types de documents radicalement différents, bitmap et vectoriels.

  Les bitmaps incluent tous les types de fichiers photographiques, jpeg, tiff, gif, bmp, raw, png. Dans ce type de fichiers les images sont composées de points (carrés de couleur) appelés pixels. Ce procédé permet de produire des variations et des nuances de couleurs complexes, essentielles pour obtenir un effet photo réaliste.

La limite de ce procédé réside dans la taille des points. Pour que l’image soit belle, les points doivent être suffisamment petits pour rester invisibles et se confondrent entre eux. Donc si on agrandit notre document on agrandit aussi les pixels et ceux-ci deviendront visibles. Ce phénomène se voit rapidement dans les petites formes courbes qui présenteront  un effet d’escalier.

  Dans les documents vectoriels l’image est constituée de calculs mathématiques (vecteurs) qui déterminent les contours des différentes formes géométriques qu’elle contient. Chaque courbe, chaque ligne droite, chaque forme est déterminée dans le fichier par un calcul vectoriel. On peut agrandir ces images à l’in fini sans jamais perdre de qualité.

Ce procédé est idéal pour reproduire du lettrage, des logos et toute image constituée de formes simples. Il est cependant impossible de l’utiliser pour reproduire une image photographique avec ce procédé. Les formes vectorielles acceptent la couleur et les dégradés mais ne peuvent pas représenter les variations de teinte complexes d’une photo. De plus ce type de fichiers est limité à l’impression. Il est reconnu par les logiciels d’impression et les imprimantes mais pas par les navigateurs web.

  Un document complexe, affiche ou mise en page devrait idéalement recourir à ces deux procédés. Bitmaps pour les photos et vecteurs pour les logos et lettrage. Les logiciels de graphisme (Illustrator, Corel Draw) et de mise en page (Indesign, Publisher, Quarkxpress) ont tous la capacité de gérer ces deux modes.

  Ainsi, si votre graphiste a besoin de vos éléments graphiques pour vous produire une affiche, un dépliant, une annonce publicitaire, etc. vous devriez idéalement lui fournir vos logos en mode vectoriel, vos photos seront nécessairement en bitmap. Si vous faites affaire avec le même graphiste qui a conçu votre logo, il aura déjà les bons documents en mémoire. Si ce n’est pas le cas, votre nouveau graphiste sera en mesure pour un frais raisonnable,  de redessiner votre logo et vous le fournir dans un fichier vectoriel que vous devriez conserver pour les utilisations futures.